Buzz et trouvailles

Des jumelles siamoises abandonnées par leurs parents enfin séparées

(AP)Aradhana et Stuti sont nées le 11 mai 2011 à Padhar, en Inde. Les jumelles, filles d'un fermier pauvre, ont été abandonnées à l'hôpital par leurs parents qui n'avaient pas les moyens de prendre soin d'eux vu leur condition particulière. En effet, les petites sont nées siamoises, leurs petits corps joints à la poitrine et au visage, face à face.

Incapables de subvenir à leurs besoins, leurs parents, Hari Ram et Maya Yadav, ont du se résoudre à les laisser à l’hôpital où le personnel en prend soin depuis un peu plus d'un an. C'est à l'aide d'une campagne de financement qui a duré plusieurs mois que la direction de l'établissement a pu amasser les dizaines de milliers de dollars nécessaires à l'opération qui a duré douze heures. Les téléspectateurs d'une émission locale ayant partagé l'histoire des fillettes ont contribué en grand nombre, et le gouvernement a fait un don égal à celui du public, pour un total dépassant les 70 000$.

« Cet élan de générosité de la part du public, avec des milliers de petits dons, est inhabituel en Inde où les fillettes ne sont pas très valorisées dans les communautés rurales et où les bébés handicapés sont souvent abandonnés », explique le Daily Mail dans un article paru aujourd'hui.

Les jumelles ont été séparées hier par une équipe de chirurgiens, et la délicate opération fut un succès. Les 23 docteurs et 11 infirmières pratiquant l'opération ont entre autres dû séparer les cœurs des petites, fusionnés par une même membrane, ainsi que leurs foies, eux aussi collés ensemble.  Stuti et sa soeur sont présentement sous haute surveillance et branchées sur un respirateur artificiel.

En images, les malformations congénitales très rares


Elles resteront aux soins intensifs pour 48 heures mais récupèrent actuellement comme prévu. Encouragés par le personnel de l'hôpital, les parents d'Aradhana et Stuti espèrent ramener les petites chez eux quand elles seront complètement rétablies.