Buzz et trouvailles

De quoi vous rendre malade

Un employé de McDonalds en Caroline du Sud a été arrêté pour avoir craché dans les thés glacés de ses clients. …Si vous cherchiez une raison de plus d’éviter les chaines de restauration rapide, c’est votre jour de chance! Dans un article paru la semaine dernière sur Yahoo! Shine, Sarah B.Weir expose les conditions dégoutantes dans lesquelles sont préparés nos hamburgers et pilons de poulets favoris.     Estomacs sensibles, couvrez-vous les yeux!

Un employé de McDonalds en Caroline du Sud a été arrêté mercredi dernier pour avoir craché dans les thés glacés de ses clients parce qu’ils les ont ramenés, insatisfaits qu’ils ne soient pas assez sucrés à leur goût. L’histoire de dit pas sur quel ton ils se sont adressés à Marvin Washington, âgé de 19 ans, mais on le voit clairement cracher dans les deux verres sur une caméra de surveillance et il devra désormais s’expliquer devant un juge puisqu’on l’a accusé d’avoir compromis les breuvages.

Cet incident troublant n’est pas isolé, comme le relève Sarah en faisant référence au fameux livre d’Anthony Bourdain, Kitchen Confidential : Adventures in the Culinary Underbelly, où il exposait les secrets dégoutants qui se cachent dans les cuisines, ouvrant les yeux des consommateurs sur le manque de rigueur dans certains restaurants de renom.

Plus récemment, on pense au scandale de la franchise Poulet Frit Kentucky de l’Oregon où un patron aurait renvoyé des employés parce qu’ils avaient refusé de servir du poulet devenu vert et visiblement périmé à leurs clients. L’ancien gérant de l’établissement, qui traine présentement la compagnie en justice, affirme qu’il a quitté son emploi parce qu’il ne «supportait plus de vendre du poulet pourri à des familles. » La feuille de route de cette chaine de poulet frit est loin d’être vierge, alors qu’un site web (en anglais) est dédié à recenser ses écarts de conduite et autres révoltantes anecdotes. On y cite toutes les violations aux normes de propreté comme des infestations de rongeurs, des contaminations à la salmonelle, et des objets retrouvés dans la nourriture comme des diachylons ou des coquerelles.

Plus dégoutant encore, PFK est loin d’être la seule chaine où la salubrité laisse à désirer. Comme l’a révélé un reportage réalisé par l’émission Dateline sur la chaine NBC, 60% des restaurants des 10 plus grandes chaines de fast food ont commis de graves violations aux normes d’hygiène, soit des transgressions qui peuvent mener à une contamination de la nourriture.

Parmi les problèmes récurrents chez McDonald’s, Taco Bell, Wendy’s et Burger King, on retrouve des excréments de rongeurs, des insectes, des maladies transmises par la nourriture, des débris et de la saleté sur les surfaces de travail et une mauvaise hygiène de la part des employés.

Une toute aussi choquante liste publiée chez Huffington Post recense les objets ayant été trouvés dans leur nourriture par des gens à travers le pays. Si vous pensiez qu’un diachylon dans un burger était le summum du dégueu, détrompez-vous. On trouve des trucs dégoutants à l’épicerie comme dans les chaines de malbouffe. On parle ici de sperme dans du yogourt, d’un bout de doigt dans une salade, d’une lame de rasoir dans un pot de crème glacée, d’une pilule non-identifiée dans son mélange de noix, de souris entières, de condoms dans des soupes à l’oignon et d’une dent en or dans une barre Mars.

Si Anthony Bourdain affirme qu’on est plus soucieux qu’avant  de la propreté dans les cuisines, que la conscience des clients et l’accessibilité des rapports d’inspection sur le web motivent les restaurateurs à garder un meilleur contrôle sur leurs employés, j’ai tout de même l’appétit coupé à tout jamais! Et vous, avez-vous un petit creux?