Buzz et trouvailles

Complètement chauve à 60 ans, elle se fait tatouer des cheveux sur la tête

Capture écran du Daily MailLorsqu’Ann McDonald, 60 ans, en a eu assez de porter des perruques pour camoufler son crâne chauve, elle a eu recours à une solution on ne peut plus originale et… permanente!

Souffrant d’alopécie et d’un trouble de la glande thyroïde, Ann est devenue complètement chauve il y a trois ans. Elle a longtemps caché sa tête avec des chapeaux et une imposante collection de perruques, mais elle n’a jamais aimé l’effet. « Je devenais de plus en plus déprimée parce que je n’avais pas de cheveux. Je me sentais tellement laide avec une tête chauve qu’il m’arrivait de passer des heures à pleurer dans mon lit, a-t-elle raconté au quotidien anglais Daily Mail. Je ne voulais plus être chauve, je voulais quelque chose pour couvrir ma tête. J’ai des centaines de perruques et de chapeaux pour la cacher mais ils ne servent à rien. J’ai donc décidé de me faire faire un tatouage. »

En effet, c’est un tatouage complexe et fascinant qui orne aujourd’hui le crâne de Mme McDonald. Le mélange de fleurs, de plumes, de motifs d’inspiration tribale et de représentations de cheveux, réalisé sur plusieurs sessions pour un total de plus de douze heures, a couté 1250$. « J’ai vu un tatouage qui recouvrait la tête d’une femme sur internet, raconte Ann, et j’ai réalisé que c’est ce que je voulais. »
Elle se souvient avoir fait le tour des salons de tatouage pendant quelques temps, et on a refusé de la tatouer à plusieurs endroits, les artistes n’étant pas confortables de faire une aussi grosse pièce sur une femme de cet âge. L’un d’eux lui aurait même dit que ça pouvait être dangereux, mais rien n’allait convaincre Ann, déterminée, d’abandonner l’idée.

C’est finalement chez Pete’s Tattoo Studio à Dalkeith que le propriétaire Pete Gillespie et son fils Kevan ont accepté de tatouer la mère de cinq enfants. « C’est le tatouage le plus inusité que nous ayons fait en 19 ans, affirme Pete, mais également le plus gratifiant. »

Il raconte qu’Ann leur a emmené des photos et avait une idée très précise de ce qu’elle voulait. Si les deux artistes l’ont trouvé un peu étrange de vouloir un tel tatouage, ils disent avoir compris quand elle leur a expliqué les raisons de sa décision. « Nous n’avions jamais fait de tête complète avant. C’était donc une première pour nous », affirme Pete tout en précisant qu’Ann est une très gentille dame avec qui ils ont eu du plaisir à travailler.

Ann, qui avait reçu le support de son mari et de ses cinq enfants quant au tatouage, avoue avoir trouvé la procédure très, très douloureuse. Mais, selon elle, le résultat en valait la peine : « Les gens me disent que c’est joli. Certains jeunes rient mais la plupart des gens adorent ça. Mes collègues de travail croient que c’est fantastique et prennent mon tatouage en photo. Mon mari et mes enfants l’aiment aussi.
Je suis tellement plus heureuse, ajoute-t-elle, j’aime tellement mieux ça que porter une perruque. Je n’ai que faire de l’opinion des gens dans la rue, puisque je suis heureuse. »

Voilà qui prouve bien qu’il n’y a pas d’âge pour afficher fièrement sa différence et rester authentique  à tout prix!