Buzz et trouvailles

Ce que vous reprochez à vos patrons : vos témoignages

(Getty Images)Ah, nos patrons! Qu’ils soient une source d’inspiration ou un mal nécessaire, on en a tous eu un (ou plusieurs!) qui nous a fait la vie dure. Lorsque nous vous avons demandé de partager vos frustrations envers vos patrons, vous n’étiez pas avares de vos expériences! À travers toutes sortes de témoignages et de situations, quatre insatisfactions revenaient beaucoup plus souvent que les autres. Voici les témoignages d’employés comme vous et moi; vous reconnaitrez-vous dans leurs histoires?

« Elle ne respecte pas mon expérience »

Il semblerait que vous êtes nombreux à déplorer le manque de respect de votre expertise par vos patrons, encore plus lorsqu’ils sont plus jeunes ou moins expérimentés que vous. « La nouvelle gestionnaire est bien gentille et pleine de bonnes intentions, mais elle est arrivée chez nous avec  ses gros sabots, du haut de ses 23 ans, fraichement sortie de l’école, et s’est mise à implanter toutes sortes de nouvelles procédures qui nous nuisaient plutôt que de nous aider. J’ai bien tenté de lui expliquer qu’après 30 ans de service, j’étais en mesure de l’aider à comprendre notre réalité, mais rien n’y faisait. Pour elle, j’étais son subordonné, et mon opinion n’avait aucune valeur. Qu’on ne vienne pas me dire que 30 ans de service valent moins qu’un cours en gestion! » -Gilles, 59 ans.

« Il nous traite comme des enfants d’école »

Certaines techniques de gestion, censées motiver les employés,  sont parfois perçues par ceux-ci comme étant plus infantilisantes que stimulantes. « Ma boss a toutes sortes de techniques que je déteste pour nous motiver à vendre. Le tableau où elle colle des étoiles, des concours idiots où elle fait tirer des prix absurdes comme des cartes cadeau de 20$ chez Tim Hortons, des affiches avec des slogans prétendument inspirants et des smiley face partout dans nos bureaux. On se croirait au primaire! Je fais une généreuse commission, ce qui est suffisant pour me motiver en tant qu’adulte, merci beaucoup. Je n’ai pas besoin de gagner une collection d’effaces! » - Juliette, 33 ans.

« Il se prend pour un général d’armée »


Il semblerait que certains de vos supérieurs confondent leadership et dictature! « J’ai le pire gérant de la planète! Depuis qu’il  été promu, et on parle ici d’une augmentation d’un dollar de l’heure et d’un petit changement de titre, il s’adresse à nous comme si nous étions ses esclaves! Il était l’un des nôtres il y a quelques semaines, mais depuis que monsieur a une carte d’affaire, il nous adresse à peine la parole. Il nous impose sa vision, est devenu condescendant, il nous interpelle même en sifflant! C’est fou ce qu’une goutte de sentiment de pouvoir peut faire comme ravages sur un esprit faible. Notre rendement collectif a dangereusement diminué depuis son entrée en fonction. Le pouvoir ce n’est pas tout, il faut savoir rester compétent! » - Karine, 21 ans.

« Elle prend tout le crédit pour nos idées »

Chers patrons, il y a une différence entre promouvoir le travail d’équipe et voler les idées de vos employés…  « La nouvelle directrice de projet n’arrête pas de prendre tout le crédit pour nos bonnes idées! Elle n’est pas très créative, mais elle ne se gêne jamais pour se vanter des excellentes idées de « son équipe ». La semaine dernière encore, en meeting avec  les clients, on a dû l’écouter accepter avec toute la fausse modestie du monde les félicitations de ceux-ci pour l’excellent concept que nous avions trouvé alors qu’elle était en vacances! « Je suis bien fière d’être la capitaine de ce bateau, disait-elle. Je sais, je sais, je coach une excellente équipe! J’aime penser que je suis la colle qui tient tout ce beau monde ensemble! » Quand on lui en a parlé ensuite, après qu’elle n’ait fait strictement aucune mention du fait qu’elle n’avait en rien contribué à notre idée, elle nous a fait un long discours sur l’humilité et l’importance du travail d’équipe.  Mais si on travaille en équipe, ne devrait-on pas en récolter les fruits… en équipe? » - Mélanie, 38 ans.

Ces quatre plaintes étaient les plus populaires, mais certaines autres sont également partagées par nombre d’entre vous. Chers patrons, prenez des notes!

« Mon gérant est à son poste simplement parce qu’il est le fils du grand patron. Il n’a aucune expérience et ne prend pas du tout son travail au sérieux! »

« Ma directrice confond vraiment discipline et manque de respect. Je suis peut-être son assistante, mais je ne suis pas une sous-humaine pour autant! Comment ne comprend-elle pas que je contribue à son succès?»

« Je travaille pour mon frère. Mélanger les affaires et la famille, c’est très dur. On traine souvent nos chicanes de famille au bureau. »

« Mon boss nous fait toujours la morale sur plein de choses qu’il ne fait pas lui-même. Pour inspirer le respect, rien de mieux que de prêcher par l’exemple. »

« La gérante est tellement flagorneuse! Elle lèche pratiquement les bottes des directeurs, c’en est embarrassant. Si tu travailles bien, tu n’as pas besoin de jouer au chouchou du prof! »