Buzz et trouvailles

Cachez qu'il vous a frappée en trois étapes faciles!

Les fans de la célèbre Lauren Luke, connue sur YouTube pour ses nombreux et très agréables vidéos remplis de trucs pour se maquiller à la maison, pourraient avoir une grosse surprise en regardant sa plus récente addition. Nommé « How to look your best the morning after »  (comment bien paraître le lendemain matin) explique presque nonchalamment comment cacher les ecchymoses, coupures et lacérations au lendemain d'une chicane avec un copain qui a perdu le contrôle.

« En utilisant une nuance de  fond de teint un tout petit peu différente de votre couleur de peau, vous pouvez cacher n'importe quelle ecchymose fraiche, narre-t-elle à la manière habituelle de ses vidéos explicatifs, l'air troublé mais calme, sans son sourire habituel. Si vous avez de gros bleus parce que vous avez été poussée très fort contre une table à café, appliquez couche par couche jusqu'à ce qu'ils soient moins visibles. Pour les lèvres fendues par une bague ou une montre, un peu de cache cernes et plus de fond de teint seront nécessaires. » Elle termine sa vidéo en donnant diverses idées pour couvrir les traces d'étranglement sur son cou.



Le tutoriel, pour le moins troublant, fait en fait partie d'une campagne de sensibilisation, Don't Cover It Up (cessez de le cacher), qui vise à encourager les victimes de violence conjugale à dénoncer les traitements qu'ils subissent. Le groupe Refuge, à l'origine de la campagne, affirme que 65% des victimes de violence n'en parlent pas et cachent plutôt les marques, physiques ou psychologiques, laissées par l'abus qu'elles subissent.

Considérant la popularité des vidéos de Lauren Luke, dont l'auditoire se compte par centaines de milliers, on peut s'attendre à de fortes réactions de la part de ses fans. Déjà, sur YouTube, on réagit fortement à la vidéo, qui semble avoir l'effet escompté. En s'adressant aux jeunes femmes et aux adolescentes, plus particulièrement, par le biais d'un médium qui leur ressemble et dont elles sont proches, la campagne Don't Cover It Up risque fort de sensibiliser des millions de gens à la dure réalité de la violence domestique.

Lauren Luke a avoué à Jezebel avoir déjà vécu une situation où elle a craint pour sa sécurité, aux prises avec un partenaire agressif et violent verbalement. « Les bleus sur ma peau sont faux, mais les émotions sur mon visage sont réelles. » Selon la star du web, il peut être difficile de demander de l'aide quand on se sent faible et vulnérable, mais en fait, demander de l'aide est l'acte le plus courageux qui soit.

« C'est pourquoi j'ai voulu travailler avec Refuge, ajoute-t-elle. Pour communiquer les messages à ceux qui auraient besoin d'aide et de support – il est temps de cesser de dissimuler vos blessures. »

Si vous-même ou un proche vivez une situation de violence conjugale, n'en couvrez pas les marques : demandez de l'aide. http://violenceconjugale.gouv.qc.ca/