Buzz et trouvailles

Anorexiques à 5 ans: À qui la faute?

Je viens de lire un article sur Jezebel qui m’a franchement choquée. On y parle du nombre grandissant d’enfants d’âge préscolaire qui sont hospitalisés pour anorexie. L’auteure de l’article se questionne à voir si les célébrités seraient responsables de cette inquiétante tendance. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’aurais plutôt le réflexe de blâmer les parents!

Bien sûr, les enfants, plus particulièrement les fillettes, sont exposés à toute la publicité, les magazines, les catalogues remplis de femmes filiformes n’ayant que la peau sur les os. Mais ils ne sont pas le public cible pour autant, et ce sont leurs parents qui devraient avoir le contrôle sur le contenu disponible à leurs enfants en si bas âge, non? À cinq ans, je n’avais pas la moindre notion de poids, de beauté, à part peut-être celle de ma nouvelle couronne de princesse en plastique, et surtout aucune connaissance en nutrition. Je crois que je ne devais même pas savoir que manger affectait mon apparence physique. À cinq ans, je n’avais jamais entendu ma mère me dire que la crème glacée allait me faire grossir. Que c’était mauvais pour ma santé, que ça ferait carier mes dents, que ça me donnerait mal au ventre, oui. Mais que ça me ferait grossir, jamais. Ma mère faisait son travail de maman et choisissait ce que je mangeais sans pour autant m’imprégner de ses propres complexes de femme.

Quand je vois des émissions comme Toddlers and Tiaras, où des mères avides d’argent et de célébrité font vivre à leurs fillettes de quatre ans la vie d’une bête de foire, les recouvrent de maquillage, les empêchent de jouer pour ne pas qu’elles abiment leur mise en plis et leur disent que leur démarche n’est pas assez sexy, je doute fort que les célébrités aient quoi que ce soit à voir là-dedans. Un enfant de cinq ans ne va pas lire lui-même le Us Weekly.

En cette époque ou les gros sont de plus en plus traités comme des abominations qu’on se permet de juger sans retenue, qui selon vous est-il responsable des milliers d’enfants de la maternelle qui  se laissent mourir de faim?