Buzz et trouvailles

À 23 ans et enceinte de quadruplés, on lui découvre un cancer

(Facebook)Les nouveaux parents peuvent tous s’attendre à quelques mois d’insomnie à courir partout et à crouler sous des montagnes de couches. Andy et Ashley Adams d’Aurora au Colorado ne font pas exception, mais ils devront affronter cette lourde tâche quatre fois plutôt qu’une… tout en combattant un cancer.

L’incroyable histoire des deux jeunes parents, âgés de 23 ans et servant tous deux dans l’armée américaine, prouve hors de tout doute qu’une famille qui s’aime peut survivre à toutes les tempêtes.
Le jeune couple, après deux ans d’infertilité, a commencé à avoir recours à de la médication pour stimuler l’ovulation, appelée Clomid, qui augmente le risque de grossesse multiple. Ashley est rapidement tombée enceinte, et le couple affirme avoir eu tout un choc quand l’échographie a révélé qu’ils attendaient quatre enfants, trois filles et un garçon. À 21 semaines de grossesse, les médecins ont mis la jeune mère en repos forcé au lit et comme si la tâche d’élever quatre bébés à la fois n’était pas assez lourde, des tests médicaux de routine ont révélés qu’Ashley souffrait d’un cancer de la thyroïde.

« J’ai eu le cœur brisé, raconte Andy, j’ai téléphoné à mon ami en pleurant, lui disant que j’allais perdre ma femme. » Le cancer, qui a débuté dans la glande thyroïde, s’était déjà répandu dans les ganglions d’Ashley. Normalement, on aurait opéré sur-le-champ, mais les médecins craignant que l’opération de sept heures ne mette en danger la survie des bébés, ils ont décidé d’attendre après leur naissance. Les deux parents, initialement paniqués à l’idée de laisser se développer le cancer, ont choisi de consacrer toutes leurs pensées à leurs futurs enfants et de faire confiance à la vie. «Les deux premiers jours, c’était terrifiant, a raconté Ashley à la station KDVR. Mais le reste du temps, nous avons décidé de nous sortir ça de la tête. Je ne pouvais pas être stressée, parce que les bébés seraient stressés aussi. »

C’est ainsi qu’à 30 semaines de grossesse, le 26 aout dernier, les Adams ont accueilli leurs quatre nouveaux-nés, Wyatt, Rylie, Braelynn et Samantha, à l’hôpital d’Aurora. Les petits devront demeurer aux soins intensifs pour quelques temps encore puisqu’ils sont nés prématurément, mais ils se développent normalement et sont en parfaite santé. Andy et Ashley passent donc leur temps entre l’hôpital et la base militaire Buckley Air Force où ils demeurent, et la jeune maman a récemment subi l’ablation de sa tumeur, quatre semaines après son accouchement.

L’opération semble avoir été un succès, et Ashley se remet tranquillement. La famille et les médecins ont décidé de reporter encore un peu les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie afin qu’Ashley puisse continuer d’allaiter ses petits.

À travers la tragédie, la famille reste positive et la courageuse maman affirme qu’elle a été chanceuse dans sa malchance parce que selon elle, ses quadruplés lui ont sauvé la vie. « Si je n’étais pas tombée enceinte de quadruplés, nous ne serions jamais allés à l’hôpital. Je n’aurais pas eu le médecin que j’ai eu. Nous n’aurions jamais découvert le cancer. »

Les jeunes parents ont créé une page Facebook, Our Quad Life, où ils partagent leurs expériences et donnent des nouvelles de leurs petits et de la santé de maman. Ils sont complètement renversés par l’engouement médiatique pour leur histoire alors que le monde entier les inonde de messages d’admiration et d’encouragement.
(Facebook)