Comment bien choisir ses fruits et légumes de l’été !

Comment bien choisir ses fruits et légumes de l’été !

L’été, quoi de mieux que de profiter des bonnes saveurs au naturel ? Prenez le temps de cuisiner des produits frais pour retrouver la forme ! Voici quelques conseils pour bien choisir vos fruits et légumes de l’été !

Choisir un melon

Le goût de l’été, c’est bel et bien celui du melon ! Et le meilleur est en provenance directe de Cavaillon. Pour un melon au top, fiez-vous à différents indices : le nombre de tranches (comptez-en 10, au-dessus ou en-dessous, passez votre tour !), la robe (une peau lisse est le signe d’un melon à la chair veloutée, tandis qu’une peau nervurée souligne une chair ferme et soutenue) et la queue du melon (si elle commence à se décoller, c’est que le melon est arrivé à bonne maturité !). L’autre bon indicateur est le parfum du melon : ce dernier doit sentir bon !

Choisir une pastèque

Délicieuse et rafraichissante, la pastèque apaise parfaitement les petites faims de la journée ou permet de clore en toute légèreté le dîner du soir. Pour choisir une pastèque mûre à point, soupesez-la ! Le secret d’une bonne pastèque n’est pas forcément dans le volume de celle-ci, mais dans son poids : elle doit être lourde par rapport à sa taille. Quant à sa peau, elle doit être brillante et un peu jaune par endroit : c’est le signe que le fruit est à maturité.

Choisir un ananas

Si l’ananas est, chez nous, plutôt un fruit d’hiver, son goût parfumé et exotique évoque davantage l’été et les vacances. Pour choisir un bon ananas, ne vous fiez pas à sa couleur ! Tout d’abord, frappez légèrement l’ananas sur le comptoir : un son sourd vous indique que l’ananas est mûr et qu’il contient du jus (à l’inverse, s’il sonne creux, vous savez à quoi vous attendre). Regardez ensuite ses écailles, car plus elles sont petites et nervurées, plus le fruit est mûr et sucré. Concernant le plumet, assurez-vous qu’il soit bien vert, tout en restant souple au toucher. Ce dernier doit dégager un léger parfum agréable et frais, car si l’odeur est trop prononcée ce n’est pas bon signe !

Choisir des cerises

Qu’on les mange en barquette ou directement sur l’arbre, les cerises évoquent pour chacun d’entre nous des souvenirs d’enfance. Pour déguster des cerises parfaites, choisissez-les bien rouges, fermes et charnues. La peau brillante doit être surmontée d’une queue solide et bien verte. Plus sombres sont les cerises, plus sucrées elles seront…

Choisir des tomates

En salade, elles font la joie de tous. Surtout si elles s’accompagnent d’un petit filet d’huile d’olive et de quelques tranches de savoureuse mozzarella. Une bonne tomate est ferme et colorée, sa peau est lisse et brillante. Pour vous assurer qu’elle ne soit pas trop mûre, tirer doucement sur le pédoncule : il doit être bien accroché. Préférez les tomates de petits gabarits, moins chargées de pépins. Petite nouveauté de l’été, la tomate jaune : moins acide, elle ravit les gastronomes avec sa saveur douce.

Choisir des abricots

Une fois cueilli, l’abricot ne mûrit pas davantage. Il est donc primordial qu’il soit cueilli à bonne maturation, ce que les professionnels font dans la plupart des cas. Vous avez des doutes ? Palpez le fruit, il doit être souple au toucher et d’une belle couleur. Un autre signe de maturité, son parfum ! Difficile de se tromper si on se fie à sa bonne odeur…

Choisir des artichauts

Leurs coeurs sont délicieux cuisinés en brochette avec des quartiers de citron et des noix de Saint-Jacques, de quoi faire souffler un vent de nouveauté sur vos éternelles brochettes de dinde. Pour choisir un bon artichaut, misez sur la fermeté. Votre artichaut doit être bien vert, mais attention, car cela dépend des variétés : certains tirent plutôt vers le blanc ou le violet.

Choisir des nectarines

Croquer dans une bonne nectarine, quel régal ! Rafraichissante et juteuse, elle est la pause gourmande idéale de l’été. Pour bien la choisir, veillez à ce qu’elle soit parfumée et que sa chair reste souple. La peau de la nectarine doit être nette et sans tâches. La chair est claire ou foncée ? Ne vous inquiétez pas, cela n’a pas d’incidence sur le goût ou la maturité du fruit, c’est une simple question de pigments présents dedans. Sachez toutefois que les nectarines continuent à mûrir, même une fois cueillies, alors si votre objectif est de les conserver un peu, ne les choisissez pas trop mûres !

Rafaële Réal © Pampa Presse