Les bébés nés de mères immigrantes sont plus gros que ceux nés dans leur pays natal

Les bébés nés de mères immigrantes sont plus gros que ceux nés dans leur pays natal

Des chercheurs ontariens ont constaté que pour la plupart des pays, le poids des garçons nés de femmes immigrantes était en moyenne plus élevé de 115 grammes par rapport aux bébés nés dans le pays d’origine de la mère. Un effet similaire pouvait être observé chez les filles, avec 112 grammes.

Il y avait pourtant quelques exceptions, par exemple pour les mères provenant de la Suède ou d’Israël. L’auteure de l’étude, la Dre Joel Ray, a fait remarquer que ces pays sont tous deux riches et possèdent des systèmes de santé remarquables, selon EurekAlert!.

Une plus grande différence pouvait être observée dans le cas des femmes qui provenaient de pays particulièrement sous-développés. L’auteure a affirmé que des courbes de croissance spécifiques aux bébés d’immigrants devaient être mises en place, pour mieux refléter cette réalité.

Ces données sont d’importance quand on considère que 20 % des femmes canadiennes sont immigrantes.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans le Pediatric and Perinatal Epidemiology.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net