90 % des gens sont invisibles

Si on marche dans la rue et qu'on les croise, on ne les voit pas. Ou à peu près pas. On les garde en tête qu'un millième de seconde, tout au plus. Le 10 % restant est réparti entre les exceptionnellement jolis et les exceptionnellement laids (qui eux, attendent désespérément une promotion au statut d'invisible).
Quand t'es dans le 90%, t'es un peu anonyme. Personne ne se retourne à ton passage. Personne n'a de haut-le-coeur non plus. C'est juste une douce brise d'indifférence. C'est tranquille, c'est paisible: c'est anonyme.

C'est une bonne chose jusqu'au jour où tu tombes sur cette fameuse personne dont t'aimerais obtenir l'attention. Quelqu'un qui te plait vraiment et que tu convoites. Soudainement, tu souhaiterais faire partie du groupe des visibles le temps de te mériter un petit regard.
Ça donne envie de crier! (Mais je ne le suggère pas.)

Quand la personne n'est pas au courant de ton existence, c'est difficile d'aller plus loin. Le seul choix qu'on te laisse, c'est de l'aborder pour «exiger» son attention. Ça peut fonctionner si t'as du talent, mais sinon, t'as juste l'air de quémander. Tu ressembles à l'âne dans Shrek. «LOOK AT MEEEEE!!!» Ce n'est pas super vendeur.

Idéalement, t'as un boulot qui te permet de tout faire ça à ta place. Par exemple: être barman. Derrière ton bar, t'as les gens qui viennent à toi. Ils n'ont pas le choix de te remarquer. En fait, c'est même à eux de se faire remarquer. S'ils ne réussissent pas, ils ne boivent pas. C'est aussi simple que ça. Beaucoup de pouvoir pour un seul homme!

Une fois que t'as été remarqué, tes chances ne sont pas nécessairement énormes, mais elles sont là. T'es dans le champ de conscience. T'as un pied dans la porte. T'as une chance honnête de démontrer ta valeur.

Ne pas être assez vu, connu et reconnu, c'est le mal du siècle.
On se fait tatouer un peu partout. On se fait poser des seins qui débordent jusqu'au cou. Pas étonnant qu'on ramène encore à la mode le fluo (cette fois, on appelle ça « néon »). Ce n'est peut-être pas beau, mais ça flashe. Ça se remarque. C'est tout ce qui compte, non?

Peut-être que c'est pour ça que les gens s'inscrivent dans les télé-réalités. Ils veulent être vus. On les trouve souvent ridicules, mais peut-être que c'est eux qui ont compris.
Les vedettes sont-elles plus séduisantes parce qu'elles sont plus populaires, ou bien se font-elles simplement remarquer par plus de monde? Du coup, elles tombent forcément sur les gens à qui elles plaisent. C'est peut-être seulement une question d'exposition. Si tout le monde te remarque et prend conscience de ta présence, tes chances d'être vu par quelqu'un de compatible augmentent radicalement. Si t'es tout seul dans un sous-sol vide, tes chances sont plus ordinaires.

Donc voilà la solution! Tu baisses tes culottes devant le plus grand nombre de gens possible et t'espères que ça va plaire à quelqu'un, quelque part. Ensuite, une fois que t'as trouvé tout l'amour dont t'avais besoin, tu peux tranquillement retourner dans ton petit 90 % paisible. (Et remonter tes culottes.)