3 jeunes femmes sur 4 préféreraient être mères au foyer

C’est 75 % des 1008 femmes interrogées, dans le cadre de la recherche, qui affirment que si ce n’était pas des difficultés financières, elles resteraient à la maison pour élever leurs enfants.

Le Dailymail rapporte que c’est donc à reculons qu’elles reprennent le marché du travail, dans l’espoir d’amoindrir les dettes accumulées pendant le congé de maternité.

Par contre, il n’y a pas que les questions d’argent. Les femmes ont peur du jugement de leurs pairs, puisque l’idée, de nos jours, est qu’une famille traditionnelle est constituée de deux parents qui travaillent à temps plein. Un stéréotype qui fait malheureusement écho à la majorité du reste du globe.

Pourtant, l’étude démontre clairement que seule 1 femme sur 7 souhaite développer sa carrière, et aucune autre étude ou analyse gouvernementale n’a été publiée à ce propos.

La recherche a été menée sous la supervision d’Ann Robinson de uSwitch. « L’époque actuelle fait en sorte que les femmes se sentent obligées de retourner au travail, surtout à cause de la pression financière. »

Crédit photo : freedigitalphotos.net