10 questions qui peuvent vous sauver la vie

La rapidité avec laquelle une maladie est détectée dépend souvent des éclaircissements que nous demandons à notre médecin. Voici donc les questions que nous devons lui poser... avant qu’il ne soit trop tard.

(Getty Images)Ma fatigue empire malgré le repos. Celle-ci pourrait-elle être liée à un cancer?

Effectivement, une fatigue persistante est un symptôme courant de cancer. Mais elle peut aussi être reliée à une foule d’autres maladies, comme l’anémie, le diabète, l’hypothyroïdie, la dépression et la mononucléose. Une chose est certaine: il n’est pas normal d’être toujours fatigué. Cet état exige une investigation, qui devrait comprendre des prises de sang.

D’où peuvent provenir mes douleurs abdominales?

Des douleurs abdominales peuvent signaler de nombreux ennuis de santé. Si la douleur est très intense, elle peut annoncer une crise d’appendicite, une colique hépatique, une pancréatite, une diverticulite ou encore la rupture d’un kyste ovarien. Dans tous les cas, il s’agit d’une urgence médicale. En plus du bilan sanguin, des examens pointus, comme une échographie abdominale ou une scanographie, peuvent aider à établir un diagnostic. Les douleurs persistantes peuvent, quant à elles, indiquer un syndrome du côlon irritable ou un cancer du côlon, si elles s’accompagnent d’une diminution du calibre des selles ou de sang dans celles-ci. Des tests peuvent détecter ces troubles. Le mieux est de demander à notre médecin de les passer ou de nous envoyer consulter un spécialiste, comme un gastro-entérologue.

J’ai une bosse au sein. Cela peut-il être un cancer?

La découverte d’une masse au sein devrait inciter toute femme à passer une mammographie et parfois même une échographie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM), afin d’éliminer la possibilité de cancer du sein. Cela est d’autant plus important que plus ce cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont élevées. Cela dit, il faut savoir que la plupart des masses au sein sont bénignes. Avant l’âge de 30 ans, il s’agit le plus souvent d’un adénofibrome, une sorte de tumeur non cancéreuse qui apparaît comme une boule ferme, indolore et glissante sous les doigts. Entre 30 et 50 ans, il s’agit le plus souvent d’un kyste, une poche de liquide qui se forme dans un canal excréteur des glandes mammaires.

Depuis quelque temps, mes menstruations sont abondantes. Cela peut-il indiquer un problème gynécologique?

Des menstruations abondantes sont souvent liées à un déséquilibre hormonal, mais elles peuvent aussi indiquer un problème sous-jacent, comme un fibrome ou un polype utérin. Chez les femmes plus âgées, des menstruations abondantes peuvent aussi être le signe d’un cancer gynécologique. Cela dit, si les saignements sont accompagnés de douleurs abdominales et qu’il y a une possibilité qu’on soit enceinte, il pourrait s’agir d’une grossesse ectopique, une situation à risque qui demande une prise en charge d’urgence.

Mes selles sont anormales. Qu’est-ce que cela peut vouloir dire?

Si les selles rétrécissent au point d’atteindre le diamètre d’un crayon, cela peut signifier qu’une tumeur obstrue l’intestin. Du sang dans les selles peut provenir d’hémorroïdes, d’une fissure anale ou de polypes intestinaux, mais il peut aussi signaler l’existence d’un cancer. Si les selles sont noires, on peut craindre un cancer ou un ulcère gastroduodénal, à moins d’avoir consommé des aliments très pigmentés, comme des betteraves. Dans tous les cas, une investigation plus poussée s’impose.

À quoi peut être dû mon mal de dos?

Les maux de dos peuvent avoir diverses origines. Ils sont souvent le résultat d’une entorse musculaire provoquée par un effort ou une torsion inhabituelle. Ils peuvent aussi être causés par l’irritation ou la compression d’une des racines nerveuses du nerf sciatique ou par une hernie discale. Cela dit, ils peuvent également indiquer un ennui de santé plus grave. Une douleur aiguë au milieu ou au bas du dos peut être un symptôme de calculs au rein ou de pyélonéphrite (une infection au rein). Dans certains cas, une douleur au dos peut aussi signaler des métastases osseuses reliées à un cancer (celui du sein ou du pancréas, par exemple).

Pourquoi ai-je les articulations gonflées?

Des articulations enflées, rouges et chaudes peuvent être un signe d’arthrite rhumatoïde. Dans ce cas, il faut agir rapidement, car les médicaments qu’on administre aux premiers stades de la maladie permettent de freiner la détérioration des articulations causée par l’inflammation. Le gonflement peut aussi signaler une infection ostéo-articulaire. Celle-ci peut être causée par une bactérie comme le staphylocoque. Ce type d’infection se traite à l’aide d’antibiotiques, et il peut être mortel si l’on tarde à intervenir.

J’ai un mal de tête atroce. Est-ce que cela peut être une hémorragie cérébrale?


Le mal de tête peut être relié à un mal de cou, à la prise abusive d’analgésiques, à une sinusite ou encore à une migraine. Cela dit, si on a un mal de tête subit, violent et inhabituel qui s’accompagne de nausées, de vomissements, de faiblesse, de vertiges, d’engourdissements, de troubles visuels ou de tout autre trouble neurologique, il s’agit d’une urgence médicale. Cela peut annoncer une hémorragie cérébrale à la suite de la rupture d’un anévrisme. La rapidité d’intervention est alors très importante pour limiter les dommages au cerveau et prévenir la mort.

Je suis toujours essoufflée. Cela peut-il indiquer un problème de santé?

À moins d’avoir pris beaucoup de poids ou d’être en très mauvaise forme physique, il n’est pas normal d’être essoufflé pour rien. Cela peut signaler une maladie pulmonaire, une anémie, un trouble de la glande thyroïde ou un problème cardiaque. Si on est dans la quarantaine, qu’on fume et qu’on souffre d’embonpoint, il pourrait s’agir d’angine, une obstruction partielle d’une artère qui mène au coeur. Si l’essoufflement survient brusquement et qu’il s’accompagne de douleur à la poitrine, il s’agit probablement d’une urgence.

Ma douleur thoracique peut-elle être le signe d’une maladie cardiaque?

Quand on éprouve une douleur à la poitrine, on pense tout de suite à un problème cardiaque (angine, infarctus, etc.), mais elle peut avoir d’autres causes, comme une attaque de panique (crise d’anxiété aiguë souvent causée par une peur intense de mourir), un trouble de l’oesophage (reflux gastro-oesophagien, hernie hiatale, spasme), une côte fêlée, un muscle intercostal endolori, un ulcère de l’estomac, des calculs dans la vésicule biliaire ou encore une embolie pulmonaire (obstruction d’une artère par un caillot sanguin dans les poumons). Si la douleur est ressentie au centre du sternum et irradie vers l’épaule, les bras (surtout le gauche), le cou ou la mâchoire inférieure, il s’agit possiblement d’un infarctus. Un bilan sanguin et un électrocardiogramme permettront de savoir rapidement si on fait ou non une crise cardiaque.


Aussi sur Moi&Cie


10 trucs anti gonflette pour un ventre plat

Manque d’énergie? Et si c’était de l’anémie?

Tension artérielle élevée ou basse : causes et traitements

Brûlures, coupures, fièvre…Ayez le bon réflexe