Être célibataire, c'est louche

La mode a beau être à l'autonomie et au monde qui arrive à être heureux tout seul, il reste que si je vois une belle fille qui est célibataire, je vais chercher son problème. Même si c'est super fréquent (et que j'en fais partie), si une personne a plus de 25 ans, il n'y a plus beaucoup de « bonnes » raisons socialement acceptées d'être encore sur le marché. Tu dois forcément souffrir d'un vice (plus ou moins bien) caché.

Les alibis qu'on accepte:
- Elle vient de sortir d'une relation il y a quelques jours. (À «quelques mois», elle est de retour au statut «louche».)
- Elle travaille dans un milieu de filles, en Antarctique.

En dehors de ça, je cherche la pogne. Plus elle est belle, plus c'est louche. Son hygiène est bof? Elle est trop masculine? Elle est insupportable durant le hockey? Les garçons, ce n’est pas son truc?

Je pourrais lui demander tout bonnement pourquoi elle est célibataire, mais avant même d'entendre sa répondre, je suis déjà certain de ne pas la croire. Pour chacune de ses réponses, j'ai l'impression qu'on me cache quelque chose.

Il y a les raisons naïves: «Je fréquente un gars en ce moment, mais il ne veut pas s'engager.» Traduction : le gars qu'elle voit en ce moment pense pouvoir se trouver mieux éventuellement. Dans le positif, elle semble douée pour le sexe.

L'excuse «je ne veux pas m'engager» est la meilleure façon qu'ont trouvée les gars pour baiser toutes les filles qu'ils désirent sans qu'elles ne collent trop après. Ils peuvent répéter ça jusqu'à ce qu'ils tombent sur la bonne. De leur côté, les filles ont inventé le «Son passé n'est pas réglé» qui s'avère une excellente façon de rejeter un gars décevant sans se sentir coupable. 

Il y a les raisons qu'on accepte seulement pour soi. Si une fille me dit qu'elle est seule parce qu'elle est trop exigeante, je vais me dire qu'elle se pense juste meilleure qu'elle est. Et pourtant, je le dis de moi-même tout le temps. En fait, c'est ce qui est le plus bizarre dans tout ça : individuellement, on croit tous être une exception. Et en même temps, on est tous le louche de quelqu'un d'autre.

Il y a aussi les raisons qui sonnent faux comme «Je veux prendre du temps pour moi.» Ce n'est pas nécessairement un mensonge, c'est juste que c'est rarement vrai longtemps. Oui, après une rupture, ça fait du bien d'avoir un peu d'air, mais les tops candidats et candidates, si on se fie aux statistiques, ils ne restent jamais sur le marché longtemps. Pas assez longtemps à mon goût, en tout cas.

C'est la nature humaine! Tout le monde a déjà remarqué qu'il pogne trois fois plus lorsqu'il est matché. Comme si on avait besoin d'un sceau d'approbation sur notre choix. « Si les autres veulent la même personne que moi, ça doit être la bonne. » Dorénavant, ce sera ma raison pour être célibataire: d'autres gars voulaient la même. Et il ne faut pas oublier que vaut mieux d'être louche tout seul qu'en couple avec quelqu'un qu'on n'aime pas.